+33 (02) 31 44 14 44      Espace client

Depuis janvier 2017, l’état impose à ses fournisseurs de lui transmettre des factures au format électronique, sur le portail Chorus Pro.

Cette obligation, mise en place progressivement selon la taille des organisations, est étendue à l’ensemble des entreprises  depuis la dernière Loi de finances de décembre 2019. En effet, entre le 1er janvier 2023 et le 1er janvier 2025, ce sont entre 2 et 3 milliards (1) de factures interentreprises qui devront être dématérialisées.

Finies les factures imprimées ou en papier carbone ! Le projet de loi de finances pour 2020 prévoit d’obliger progressivement la facturation électronique entre les entreprises assujetties à la TVA. Selon Quadient (ex Neopost), spécialiste en solutions de communications dématérialisées, tous les voyants sont au vert. S’il reste encore beaucoup de factures papier en circulation, 70% des entreprises sont équipées de solutions permettant de gérer efficacement les enjeux de la dématérialisation. Quant aux autres, plus des deux tiers envisagent de le faire dans les 24 prochains mois.

Des gains de productivité pour les négociants

Au-delà de l’obligation de se conformer à la loi, la dématérialisation des factures offre aux entreprises l’opportunité d’optimiser leurs relations client – fournisseur. Côté émetteur, la réduction des coûts de traitement est significative. Pour Quadient, l’économie réalisée s’élève à 6,50 € (2) par facture électronique envoyée par rapport à l’envoi papier. Et grâce à l’automatisation des process, le gain de productivité devient considérable. Les entreprises sécurisent la bonne réception des factures, réduisent les délais de règlement et gagnent en visibilité et traçabilité sur les encaissements. Nous parlons donc d’un pilotage plus efficace du cash management et d’une optimisation de la trésorerie.

Côté destinataire, la dématérialisation des factures est tout aussi gagnante. Les entreprises réduisent leurs coûts opérationnels, fiabilisent les données de facturation et simplifient l’archivage des documents. Souvent accompagnées d’un accès personnalisé à distance, les solutions de dématérialisation simplifient considérablement la gestion administrative des factures et leur archivage.

Quadient/DL Négoce : un partenariat sous le signe de l’expertise métier

C’est dans ce contexte que le partenariat entre Quadient et DL Négoce prend tout son sens. Les utilisateurs de l’ERP Open Pro de DL Négoce bénéficient d’une solution globale, adaptée aux spécificités réglementaires des activités de négoce, quels que soient le volume, le mode de diffusion et la typologie des destinataires des factures.

L’interopérabilité entre les univers logiciels de Quadient et de DL Négoce est totalement transparente pour l’utilisateur. Cela signifie que les négociants peuvent suivre les indicateurs de traitement de la facturation dans leurs tableaux de bord personnalisés en toute autonomie. Les opérations se font de manière fluide, à travers un seul et même environnement informatique, connu et maîtrisé. Tout est fait pour simplifier la gestion de la facturation électronique qui s’imposera à tous d’ici 2025 !

(1) Source Gouvernement – loi de finances 2020 – (2) Source Billentis, cabinet spécialisé dans la facture électronique – Article rédigé par DL Négoce en collaboration avec la société Quadient.

[REPLAY WEBINAR] – Dématérialisation de factures !

Un projet de loi est en cours et selon le Gouvernement, entre le 1er janvier 2023 et le 1er janvier 2025, ce sont entre 2 et 3 milliards de factures interentreprises qui devront être dématérialisées. Autrement dit, d’ici 5 ans c’est 100% des factures interentreprises qui devront être dématérialisées.

  • Quel est le calendrier de l’administration ?
  • Quels sont les enjeux pour les négociants de matériaux ?
  • La dématérialisation de factures intégrée dans votre ERP : quels bénéfices ?

Vous n’avez pas pu participer au Webinar du 7 juillet dernier sur la dématérialisation de factures, visionnez le REPLAY : DEMANDEZ LE REPLAY

Un grand merci à notre partenaire Quadient pour sa participation. Merci à Valerie Mazzoni-Colin et Rachid Labghoughe pour leur expertise.

En savoir + sur la gamme OPEN, logiciels de gestion conçus pour les négoces de matériaux de construction et produits du bâtiment.